Que faire après le BAFA ? | JeSuisAnimateur.fr

Que faire après le BAFA ?

Maintenant que vous avez obtenu le précieux sésame, vous vous interrogez sur la suite de votre parcours dans l'animation ? Voici quelques pistes qui pourraient vous inspirer selon vos projets personnels et professionnels.


Passer le BAFD pour devenir directeur

Après avoir obtenu votre BAFA et gagné en expérience, peut-être serez-vous tenté.e par les fonctions de directeur.trice ou directeur.trice adjoint.e. Cet engagement, synonyme de prise de responsabilités, suppose de bien connaître le fonctionnement des Accueils Collectifs de Mineurs (ACM). Dès 18 ans, vous pouvez obtenir le BAFD (Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Accueil Collectif de Mineurs) et ainsi diriger de façon occasionnelle et volontaire des accueils collectifs de mineurs (ACM). En attendant, si vous êtes titulaire du BAFA et suffisamment expérimenté.e, vous pouvez seconder le directeur dans son action en tant qu’adjoint.e de direction.


Rechercher une formation BAFD


Devenir formateur BAFA

Après avoir acquis suffisamment d’expérience sur le terrain, vous pouvez devenir formateur.trice BAFA et ainsi transmettre vos connaissances et votre savoir-faire auprès d’animateurs en devenir. L’expérience vous tente ? N’hésitez pas à envoyer votre candidature spontanée auprès des organismes de formation BAFA/BAFD.

Une fois votre candidature retenue, vous serez formé.e puis accompagné.e tout au long du premier stage par une équipe de formateurs expérimentés. Régulièrement, vous serez convié.e à des formations continues et autres regroupements de formateurs, au cours desquels vous apprendrez à maîtriser des techniques et des méthodes pédagogiques afin d’accompagner au mieux les stagiaires dans leur découverte de l’animation volontaire (travail sur des outils d’accompagnements, découverte de nouvelles techniques d’animation, échanges de pratiques, etc.).


Rechercher un emploi de formateur.trice


💡 À noter : tous les organismes de formation ne défendent pas les mêmes valeurs, il est donc primordial de bien vous renseigner sur leur projet éducatif respectif avant de postuler.


Devenir animateur professionnel

Le BAFA constitue souvent la première étape pour travailler dans l’animation, de façon occasionnelle et volontaire. Mais si votre ambition est d’exercer à temps plein en accueil collectif de mineurs (ACM) et de faire de l’animation votre métier, il est recommandé d’aller plus loin en vous engageant dans une formation diplômante et professionnelle.

Les formations dans le domaine de l’animation sont nombreuses et de tous niveaux. On y trouve des diplômes émanant de l’Éducation Nationale (BTS, DUT, licences) mais également des formations proposées par la voie « Jeunesse et Sports » qui font figure de référence (CPJEPS, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS). Les diplômes de l’animation peuvent également s’obtenir par la voie de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).


Rechercher une formation professionnelle

Les indispensables

 | JeSuisAnimateur.fr

Pack Être animateur – vol.1 + vol.2

Grâce à des apports théoriques et des outils pratiques, ces deux livres vous permettront de donner du sens à votre action en gérant plus efficacement les relations humaines et en résolvant les problèmes rencontrés.

 | JeSuisAnimateur.fr

Le cahier de l’animateur d’ACM

Le Cahier de l’animateur d’ACM contribuera à faire de vous un.e animateur.trice efficace, responsable et compétent.e. Tout au long du parcours de formation BAFA, puis dans l’exercice des fonctions d’animateur.trice, ce guide constituera un aide-mémoire précieux !




E-mail de Que faire après le BAFA ? Partager sur mon Facebook Partager sur mon LinkedIn Partager sur mon Twitter Partager sur mon WhatsApp

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits,
vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous.
Merci de votre soutien !

 | JeSuisAnimateur.fr

© 2022 JESUISANIMATEUR.FR