Pratique du canoë-kayak et du rafting en ACM (Accueil Collectif de Mineurs), que dit la réglementation ? | JeSuisAnimateur.fr

Pratique du canoë-kayak et du rafting en ACM (Accueil Collectif de Mineurs), que dit la réglementation ?

Activité de découverte du canoë, du kayak, du raft et de la navigation à l'aide de toute autre embarcation propulsée à la pagaie

Où cette activité se déroule-t-elle ?

Cette activité peut se dérouler sur les lacs et les plans d’eau calme, sur les rivières de classe 1 et 2, et en mer à moins de 300 mètres du rivage.

Qui peut participer à cette activité ?

Tous les mineurs, quel que soit leur âge. 

💡 À noter : la pratique de cette activité est toutefois subordonnée à la fourniture du document attestant de la réussite à l'un des tests prévus à l'article 3 de l’arrêté du 25 avril 2012, réalisé avec ou sans brassière de sécurité.

Qui peut encadrer cette activité ?

Cette activité peut être encadrée par toute personne majeure spécifiquement qualifiée pour l’encadrement de cette activité (code du sport) ; ou par toute personne majeure déclarée comme faisant partie de l'équipe pédagogique de l'accueil :

  • Soit titulaire de la qualification « canoë-kayak » du BAFA
  • Soit titulaire d’une qualification fédérale pour le canoë ou le kayak
💡 À noter : sous réserve que l'activité soit mise en œuvre par une association affiliée à la Fédération française de canoë kayak, peut également encadrer, un bénévole membre de cette association et titulaire d'une qualification délivrée par cette fédération dans les limites qu'elle prévoit.

Combien de participants peut-il y avoir dans un groupe ?

Il est nécessaire de se renseigner auprès de l’organisateur fournissant les embarcations pour savoir combien d’enfants au maximum peuvent y embarquer. Dans tous les cas, un encadrant peut avoir un maximum de 10 embarcations sous sa responsabilité.

Quelles sont les autres conditions ?

  • Le directeur (la directrice) de l'accueil communique la liste de tous les participants et leur âge à l'encadrant.
  • L'encadrant porte le projet d'activité à la connaissance du directeur (de la directrice) de l'accueil et l'informe de l'heure exacte de départ du groupe et de l'heure prévue pour le retour.
  • L'encadrant doit organiser l'activité après s'être informé des conditions de navigation définies par :
  1. Les zones interdites, dangereuses, ou réservées à différents usages ;
  2. Les limites autorisées de la navigation et leur balisage ;
  3. Les caractéristiques des parcours de rivière accessibles, compte tenu des différentes conditions hydrologiques, en référence aux critères de classement prévus à l'annexe III-12 du code du sport.
  • L'encadrant doit respecter les conditions de pratique, les dispositions relatives au matériel et à l'équipement ainsi que les dispositions relatives à l'encadrement de la pratique fixées aux articles A. 322-44 à A. 322-47 et A. 322-49 à A. 322-52 du code du sport.
  • Dans tous les cas, les mineurs doivent être équipés d'un gilet de sécurité conforme aux normes prévues à l'article A. 322-47. 
  • Les activités en mer ne peuvent être pratiquées que par vent ne dépassant pas 3 Beaufort sur le site de navigation.

Pour consulter l’arrêté du 25 avril 2012 relatif à la pratique des activités physiques en accueils collectifs de mineurs, cliquez ici.



Activité de perfectionnement du canoë, du kayak, du raft et de la navigation à l'aide de toute autre embarcation propulsée à la pagaie

Où cette activité se déroule-t-elle ?

Cette activité peut également se dérouler sur les rivières de classe 3 et 4, ou en mer jusqu’à moins d’un mille nautique d’un abri.

Qui peut participer à cette activité ?

Tous les mineurs, quel que soit leur âge. 

💡 À noter : la pratique de cette activité est toutefois subordonnée à la fourniture du document attestant de la réussite à l'un des tests prévus à l'article 3 de l’arrêté du 25 avril 2012, réalisé avec ou sans brassière de sécurité.

Qui peut encadrer cette activité ?

Cette activité doit être encadrée par toute personne majeure spécifiquement qualifiée pour l’encadrement de cette activité (code du sport).

Combien de participants peut-il y avoir dans un groupe ?

Il est nécessaire de se renseigner auprès de l’organisateur fournissant les embarcations pour savoir combien d’enfants au maximum peuvent y embarquer. Dans tous les cas, un encadrant peut avoir un maximum de 10 embarcations sous sa responsabilité.

Quelles sont les autres conditions ?

  • Le directeur (la directrice) de l'accueil communique la liste de tous les participants et leur âge à l'encadrant.
  • L'encadrant porte le projet d'activité à la connaissance du directeur (de la directrice) de l'accueil et l'informe de l'heure exacte de départ du groupe et de l'heure prévue pour le retour.
  • L'encadrant doit organiser l'activité après s'être informé des conditions de navigation définies par :
  1. Les zones interdites, dangereuses, ou réservées à différents usages ;
  2. Les limites autorisées de la navigation et leur balisage ;
  3. Les caractéristiques des parcours de rivière accessibles, compte tenu des différentes conditions hydrologiques, en référence aux critères de classement prévus à l'annexe III-12 du code du sport.
  • L'encadrant doit respecter les conditions de pratique, les dispositions relatives au matériel et à l'équipement ainsi que les dispositions relatives à l'encadrement de la pratique fixées aux articles A. 322-44 à A. 322-47 et A. 322-49 à A. 322-52 du code du sport.
  • Dans tous les cas, les mineurs doivent être équipés d'un gilet de sécurité conforme aux normes prévues à l'article A. 322-47.
  • Les activités en mer ne peuvent être pratiquées que par vent ne dépassant pas 3 Beaufort sur le site de navigation.

Pour consulter l’arrêté du 25 avril 2012 relatif à la pratique des activités physiques en accueils collectifs de mineurs, cliquez ici.

Les indispensables

 | JeSuisAnimateur.fr

Comprendre et appliquer la réglementation des ACM

Ce livre de référence recense de façon très complète tous les textes de loi s’appliquant aux ACM et vous explique la réglementation en lui donnant du sens, conseils pédagogiques à l’appui, pour faciliter sa mise en oeuvre. Le contenu est accessible et pratique, ponctué de fiches mémo. Vous pourrez y cheminer à votre rythme et approfondir des sujets en fonction de vos besoins.

 | JeSuisAnimateur.fr

Le mémento réglementation ACM 2023

Édition 2023 du mémento juridique incontournable pour connaître et comprendre les textes de loi et décrets spécifiques aux accueils collectifs de mineurs. Entièrement mis à jour et commenté avec des conseils pédagogiques de mise en application.


E-mail de Pratique du canoë-kayak et du rafting en ACM (Accueil Collectif de Mineurs), que dit la réglementation ? Partager sur mon Facebook Partager sur mon LinkedIn Partager sur mon Twitter Partager sur mon WhatsApp

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits,
vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous.
Merci de votre soutien !

 | JeSuisAnimateur.fr

© 2022 JESUISANIMATEUR.FR