Autorité et bienveillance de l'animateur en ACM (Accueil Collectif de Mineurs) | JeSuisAnimateur.fr

Autorité et bienveillance de l'animateur en ACM (Accueil Collectif de Mineurs)

L’autorité n’est pas proportionnelle à la taille, au poids ni à la puissance des cordes vocales, heureusement ! D’ailleurs, un « animateur qui hurle », s’il est craint, ne sera pas forcément respecté : une relation basée sur la méfiance et la crainte engendrera malentendus, blocages et provocations. Inversement, on n’attend pas de l’animateur qu’il soit un copain pour les enfants.

Le statut d’animateur – bien qu’il vous confère un pouvoir – ne vous suffira pas pour être respecté ou obéi. L’autorité s’acquièrt. Les enfants vous l’accorderont comme une forme de reconnaissance de vos capacités et compétences.

Ainsi, manquer de préparation lors d’une activité, ne pas répondre clairement aux questions de l’enfant, ne pas savoir dire non lorsqu’il le faut, ne pas être en mesure d’expliquer sa décision, ou se retrancher derrière une « autorité supérieure » (le.la directeur.trice) sont autant d’occasions de voir votre autorité s’effriter. L’enfant - et surtout l’adolescent - teste votre autorité et vos limites en entraînant des confrontations souvent difficiles à vivre mais indispensables à son développement.

Affirmer votre autorité de façon responsable, c’est avant tout respecter vous-même les règles que vous leur imposez. Trop insister ou se fâcher pour se faire obéir ébranle votre autorité. De telles attitudes révèlent d’ailleurs plus un manque d’autorité. Il est primordial de céder sur ce qui n’est pas important, de négocier autour de ce qui compte temporairement.

Vous devez penser à faire évoluer les règles tout en restant ferme sur ce qui ne peut être remis en question. Évitez également de punir un jour ce que vous autorisez le lendemain. L’incohérence entraîne la confusion chez l’enfant et augmente ses attitudes d’opposition.

Découvrez nos conseils pour sanctionner sans punir un enfant.

Les attitudes à privilégier

Attitudes à privilégier vis à vis des enfants

  • Négocier, proposer, suggérer
  • Respecter et faire confiance à l’enfant
  • Savoir prendre position
  • Expliquer ses décisions
  • Ne pas toujours se référer à quelqu’un d’autre (supérieur hiérarchique par exemple)
  • Savoir s’adapter
  • Être juste (prendre une décision par rapport à des choses définies, égales pour tous les enfants et partagées par le reste de l’équipe)
  • Définir un cadre, des règles de vie, etc.
  • Cohérence générale de l’équipe d’animation envers les enfants
  • Importance d’expliquer en début de séjour qui je suis, pourquoi je suis là, qu’est-ce que je vais faire, etc.

Les attitudes à proscrire

Attitudes à proscrire vis à vis des enfants

  • Abus de pouvoir
  • Chantage
  • Démagogie
  • Laxisme (refus de responsabilité, ne jamais se positionner, etc.)
  • Punition humiliante (corporelle, psychologique, etc.)
  • Manipulation
  • Séduction (vouloir à tout prix être le gentil animateur).
  • Menacer d’une sanction et ne jamais passer à l’acte
  • Crier tout le temps
  • Privations (nourriture, etc.)
  • Corvées

E-mail de Autorité et bienveillance de l'animateur en ACM (Accueil Collectif de Mineurs) Partager sur mon Facebook Partager sur mon LinkedIn Partager sur mon Twitter Partager sur mon WhatsApp

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits,
vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous.
Merci de votre soutien !

 | JeSuisAnimateur.fr

© 2022 JESUISANIMATEUR.FR