Est-ce autorisé de?

 

Cueillir puis consommer des plantes et des fruits ?

img

Il n’existe aucune contre-indication à la récolte puis la consommation de plantes ou de fruits ramassés avec les enfants dans le cadre d’un Accueil Collectif de Mineurs (ACM).

Dans tous les cas, vous devez faire preuve de bon sens et d’adaptation. Il convient par exemple de laver votre récolte, cueillir à plus de 1 mètre de hauteur pour éviter la transmission d’éventuelles maladies, valider l’espèce de champignons cueillie auprès d’un pharmacien, etc.

 

Cuisiner avec les enfants ?

img

Il n’existe aucun texte interdisant les ateliers cuisine ou pâtisserie à but pédagogique en Accueil Collectif de Mineurs (ACM). Il faut toutefois respecter quelques recommandations, notamment concernant les conditions de préparation, de cuisson et de stockage en attendant la dégustation.

Dans tous les cas, vous devez faire preuve de bon sens et d’adaptation. Il convient par exemple de veiller à la fraîcheur des aliments, à la propreté du lieu de confection, des enfants et des ustensiles.

À ne pas confondre « l’atelier cuisine » à but pédagogique et « la préparation d’un repas » qui elle est destinée à la consommation collective et dont le but est de se restaurer, préparation qui doit répondre à des règles strictes d’hygiène et de sécurité alimentaire.

 

Organiser un jeu de nuit ?

img

Il n’existe aucun texte interdisant les jeux de nuit en Accueil Collectif de Mineurs (ACM). Ces jeux peuvent par ailleurs s’inscrire dans le projet pédagogique du séjour et répondre à des objectifs éducatifs tels que dépasser la peur du noir ou éveiller ses sens (ballades sensorielles, observation des étoiles, etc.).

Dans tous les cas, vous devez faire preuve de bon sens et d’adaptation. Il convient par exemple de délimiter clairement la zone de jeu et de vérifier que les enfants soient équipés d’une  lampe de poche.

 

Faire de l'auto-stop avec les enfants ?

img

Il n’existe aucun texte interdisant de faire de l’auto-stop dans le cadre d’un accueil collectif de mineurs (ACM). Cette pratique – bien que fortement déconseillée pour des raisons évidentes de sécurité – peut tout de même s’avérer utile en cas d’urgence.

L’interdiction de l’auto-stop en Accueil Collectif de Mineurs (ACM) provient le plus souvent des organisateurs ou directeurs eux-mêmes.