Besoins, intérêts et activités possibles pour les pré-adolescents de 12 à 14 ans | JeSuisAnimateur.fr

Besoins, intérêts et activités possibles pour les pré-adolescents de 12 à 14 ans

La pré-adolescence est la période intermédiaire entre l'enfance et l'adolescence. Cette transition commence généralement aux premiers signes de la puberté, en moyenne vers 10 ans chez les filles et 11 ans chez les garçons. Et parfois même avant.

Outre les changements physiologiques, cette période est marquée par des modifications au niveau du comportement. Les enfants ont envie de passer davantage de temps avec leurs copains, tout en gardant le besoin de sentir que leurs parents / référents adultes (notamment les animateurs) sont là pour eux. Les pré-ados adoptent parfois des attitudes et un langage d’adolescent (tenues vestimentaires, goûts musicaux, vocabulaire employé, etc.) et deviennent plus habiles pour marquer leur opposition face à l’adulte.

Besoins, intérêts et activités possibles pour les pré-adolescents de 12 à 14 ans

Quelles sont les grandes étapes du développement du pré-adolescent ?

Des transformations physiques

Les transformations physiques observées durant la pré-adolescence résultent pour la plupart de modifications hormonales : le corps du pré-adolescent se transforme pour passer de celui d’un enfant à celui d’un adulte. On appelle cette phase la puberté : elle débute entre 9 et 16 ans et se termine en général entre 18 et 22 ans. La puberté survient à un rythme différent pour chaque individu. Ce sont les hormones sexuelles qui sont responsables des changements corporels observés. Le corps des garçons produira davantage de testostérone tandis que celui des filles, davantage d’œstrogènes.

Les changements corporels observés chez les deux sexes comprennent notamment des poussées de croissance, l‘apparition de la pilosité pubienne et sous les aisselles ainsi qu’un besoin de sommeil croissant. De façon générale, le début de la puberté commence plus précocement chez les filles que chez les garçons.

Chez les garçons :

  • Pic de croissance
  • Apparition de la pilosité (pubis et aisselles)
  • Transformation de la voix
  • Augmentation du volume des testicules et du pénis
  • Premières éjaculations nocturnes

Chez les filles :

  • Pic de croissance
  • Apparition de la pilosité (pubis et aisselles)
  • Élargissement des hanches
  • Premières règles *(vers 13 ans en moyenne)*
  • Développement des seins et du clitoris
💡 À noter : les nombreux changements physiques observés pendant la phase de puberté peuvent parfois être mal vécus par l’enfant et engendrer des complexes physiques, une perte de confiance en soi voire des conduites à risques. Durant cette phase, l’enfant peut également se questionner sur son identité et son orientation sexuelle.

Des changements psychologiques et émotionnels

Au-delà des changements physiques, la puberté entraîne également des bouleversements de la personnalité et du comportement. C’est au cours de cette étape que le pré-adolescent commence à construire son identité. L’autonomie et les activités sociales commencent à passer au premier plan. Les pré-ados développent peu à peu des compétences de communication, de contrôle émotionnel, de résilience. Ils renforceront aussi leur propre vision de l’éthique et de la morale.

Durant cette période, les règles de la vie en société sont intériorisées et le pré-adolescent devient capable de s'interroger sur leur signification et leur bien-fondé. Il commence également à s'interroger sur des questions essentielles (« qui suis-je ? », « que vais-je faire quand je serai adulte ? », etc.) et développe des préoccupations autour de la normalité et de la justice, en référence aux groupes de pairs (« qu'est-ce-qui est normal ? », « qu'est-ce qui ne l'est pas ? », etc.). C'est également à ce stade qu'apparaissent les « bandes » : des petits groupes de même âge et de même sexe, partageant des activités communes et passant beaucoup de temps ensemble. On y remarque d'ailleurs une soumission forte à des codes (vêtements, musique, etc.).

Si le pré-adolescent revendique une certaine autonomie, il n'est toutefois pas encore indépendant sur le plan affectif. Il se construit une identité et s'affirme comme une personne à part entière. Il va donc tout d'abord chercher à savoir qui il est. Il va se comparer à des modèles, s'identifier – ou se différencier – à des personnes et / ou des groupes. Il aura besoin de l'avis de ses copains / copines pour entamer ou rompre une relation amoureuse. Les manifestations agressives - s’il y en a - reflètent quant à elles une anxiété et / ou une souffrance et non un rejet des autres.

Les réseaux sociaux vont quant à eux servir de « théâtre » dans la mise en scène de leur identité en construction, facilitée par la non-implication physique et qui peut aller jusqu'à la création d'avatars.


Quelle attitude l’animateur doit-il adopter avec les pré-adolescents ?

  • Ne jugez pas trop vite. Certains comportements qui peuvent vous paraître à priori anormaux ne sont peut-être qu’une manifestation normale durant la phase de puberté.
  • Soyez bienveillant et compréhensif. Les changements hormonaux que connaissent les pré-adolescents peuvent parfois provoquer des sautes d’humeur et des réponses disproportionnées. Par exemple, un commentaire ou une blague sur un attribut physique d’un pré-adolescent peut générer un sentiment intense d’insécurité.
  • Donnez des repères fixes. Établissez avec eux des règles de vie claires et comprises par tous. Expliquez ce qui est interdit ou autorisé et pourquoi ça l’est. Vous êtes le garant de ces règles, respectez-les tout autant que vous les faites respecter.
  • Valorisez-les et restez à l’écoute. Intéressez-vous à leur vie, à leurs amis et aux choses qui les préoccupent ou font partie de leur quotidien. Cependant, il est important que vous restiez dans votre rôle d’adulte référent : le pré-adolescent n’est pas un copain. N’hésitez pas à les conseiller, à les accompagner, à les rassurer et les aider à prendre du recul lorsque c’est nécessaire.
  • Faites preuve d’ouverture et d’empathie. Tentez de vous mettre à leur place et d’écouter leur point de vue. Pour éviter la confrontation, suggérez-leur différentes options plutôt que de leur donner des ordres. Instaurez des temps de parole afin d’établir un climat de confiance. Restez disponible et à l’écoute tout en préservant leur besoin d’autonomie et d’indépendance.
  • Restez globalement attentif aux changements d’humeur, aux contradictions et au sentiment de mal-être que peuvent ressentir certains pré-adolescents (complexes, acné, etc.). Réagissez immédiatement si vous constatez des effets de groupe néfastes (moqueries, harcèlement, bizutage, etc.). Restez également attentif aux couples qui se forment, ainsi qu’aux éventuels chagrins amoureux et/ou rivalités. Enfin, veillez à leur bonne hygiène de vie (alimentation, sommeil, hygiène corporelle).
  • Si vous constatez des signes inquiétants comme des modifications alimentaires, des conduites à risques, de l’isolement ou une rupture de communication, partagez votre inquiétude en toute franchise avec eux et sollicitez de l’aide si nécessaire (directeur ou organisateur du séjour par exemple).


Quels jeux et activités proposer aux pré-adolescents ?

  • Les grands jeux (jeux de piste, chasses aux trésors, cluedo, etc.), jeux de compétition (olympiades, rallyes, défis, etc.) et jeux de réflexion et de logique (énigmes, charades, etc.).
  • Les sports collectifs (football, basketball, rugby, etc.) mobilisant la force, l’endurance et la vitesse vont rencontrer un franc succès, particulièrement auprès des garçons en quête de défi, de dépassement de soi et de compétition. Les filles privilégieront quant à elles une approche plus conviviale de la pratique sportive.
  • Les activités de plein air (balades à la journée, camping sur plusieurs jours, etc.).
  • Les « ateliers cuisine » et autres activités dont l'objectif consiste à les responsabiliser dans les tâches de la vie quotidienne (top chef, un diner presque parfait, etc.).
  • Les activités manuelles et de bricolage (marionnettes à fil, fabrication d’un nichoir, etc.) ainsi que l'utilisation de techniques audiovisuelles et informatiques (montage audiovisuel, atelier photo, etc).
  • Les jeux de société qu’ils soient coopératifs, stratégiques, d'ambiance ou consacrés à la résolution d’une enquête.
  • Les jeux de rôles et jeux d’expression, jeux scéniques et matchs d’improvisation (activité valorisante pour certains, véritable exutoire pour d'autres qui ont des difficultés à s'exprimer).
  • Les soirées débats, temps d’échanges et jeux de réflexion sur des thèmes d’actualité. Au cours d'un débat, les pré-ados vont apprendre à développer leur esprit critique (c'est-à-dire être capable d'avoir un regard lucide et critique sur le monde qui les entoure), mais aussi discuter et réfléchir ensemble sur des questions qu'ils se posent.
  • La lecture et la musique.

E-mail de Besoins, intérêts et activités possibles pour les pré-adolescents de 12 à 14 ans Partager sur mon Facebook Partager sur mon LinkedIn Partager sur mon Twitter Partager sur mon WhatsApp

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits,
vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous.
Merci de votre soutien !

 | JeSuisAnimateur.fr

© 2022 JESUISANIMATEUR.FR