Médicaments

img

Est-ce possible d’administrer un médicament à un enfant ?


La règle qui s’applique à toute structure accueillant des mineurs est simple : si un mineur tombe malade au cours du séjour, aucun traitement médicamenteux – quel qu’il soit – ne peut lui être administré sans ordonnance et prescription médicale.

Ainsi, la délivrance de paracétamol de type « doliprane » (fièvre) ne peut se faire sans l’accord d’un professionnel de santé (médecin, pharmacien, urgentistes, etc.). À noter qu’une autorisation téléphonique donnée par le médecin des urgences équivaut à une ordonnance.

Avant d’administrer un médicament, l’Assistant Sanitaire (AS) doit vérifier que la fiche sanitaire de liaison de l’enfant ne spécifie pas de contre-indication : allergies / réaction connue à une molécule par exemple. Il est impératif de suivre les indications de la prescription pour administrer le médicament.