Déplacements à pied avec des enfants

Lors d’un déplacement à pied avec des mineurs, il est impératif de respecter le taux d’encadrement exigé dans le cadre des accueils collectifs de mineurs (ACM). En aucun cas, il ne devra être inférieur à 2 animateurs (1 devant et 1 derrière), et cela même à faible effectif.

Toute sortie doit au préalable faire l’objet d’un repérage d’itinéraire qui sera ensuite transmis au directeur de la structure. Il est fortement recommandé de s’équiper d’accessoires de sécurité (brassards, gilets, etc.).

Lorsqu’une chaussée est bordée d’emplacements réservés aux piétons (trottoirs, accotements), ils sont tenus de les utiliser. Lorsqu’il ne leur est pas possible d’utiliser les emplacements qui leur sont réservés ou en l’absence de ceux-ci, les piétons peuvent emprunter les autres parties de la route en prenant les précautions nécessaires.

Déplacements à pied avec des enfants

Le déplacement de nuit est à éviter, il doit s’effectuer de manière à ce que le groupe puisse être visible par les automobilistes à au moins 150 mètres (éclairage blanc ou jaune à l’avant, rouge à l’arrière, port de brassards au bras gauche ou brassières pour les accompagnateurs). La présence du système d’éclairage est facultative en agglomération si l’éclairage public est suffisant.

Référence : code de la route articles R412-24, R412-35, R412-36 et R412-42

Avant toute sortie, il est indispensable de prévoir le listing [télécharger la fiche sortie du centre] ainsi que les fiches sanitaires des mineurs concernés par la sortie, la trousse de secours, un moyen de communication ainsi qu’un récapitulatif des principaux numéros d’urgences (Samu, Pompiers, centre antipoison…) et coordonnées téléphoniques de la structure et de ses responsables [télécharger la fiche coordonnées pour la trousse de secours]. Il est également important de confier au responsable du séjour un exemplaire du listing des mineurs concernés par la sortie. Prévoyez de l’eau.