Le factotum

le-factotum-Jesuisanimateur.fr

Le factotum s’occupe de l’entretien et de la maintenance des locaux et espaces à usage collectif. Il est là pour palier aux petits dysfonctionnements liés au bâtiment (ampoules à changer, lavabos à déboucher…). Polyvalent, il est parfois en charge des commandes d’approvisionnements d’outils et de consommables.

Requis : Aucun, des compétences en bricolage sont toutefois les bienvenues.

Le personnel de service

PersonnelDeService-Jesuisanimateur.fr

Le personnel d’entretien et de service assure les services repas ainsi que le nettoyage des locaux. Cela concerne aussi bien les chambres, sanitaires et salles de bain que les parties communes de la structure d’accueil.

Il est d’usage d’impliquer les enfants – via l’instauration de règles de vie – dans le rangement des chambres et le débarrassage des tables à la fin du repas.

Requis : Aucun

La lingère

Lingère-Jesuisanimateur.fr

La lingère est responsable de l’entretien du linge pendant le séjour. Régulièrement, elle prend en charge le nettoyage des vêtements confiés par les enfants – et les animateurs – ainsi que les draps et serviettes des chambres.

Les animateurs sont avisés de l’organisation du centre et travaillent en étroite relation avec la lingère. Ils ont la responsabilité de collecter le linge sale, puis de le redistribuer aux enfants une fois propre. Il devront vérifier si le linge est marqué au nom de l’enfant et le faire si cela n’est pas le cas et veiller à ce que le linge soit bien rangé.

Pour les séjours itinérants à l’étranger, il est prévu un temps consacré au lavage du linge. Bien introduit, il peut être considéré comme une activité et non comme une corvée.

Requis : Aucun

Le cuisinier

le-cuisinier

Le cuisinier assure la préparation des repas selon un planning de menus préétablis avec l’économe. Il veille à l’équilibre alimentaire tout en contribuant à la découverte de nouvelles saveurs.

Il est également en charge de l’entretien de son espace de travail et du nettoyage de sa plonge (casseroles, plats…). Il veille au respect des normes d’hygiène et du protocole HACCP (Analyse des risques et maîtrise des points critiques, une méthode utile pour faire face aux risques en hygiène alimentaire). Enfin, il assiste le directeur ou l’économe dans la passation des commandes.

À noter : certaines structures n’ont pas de cuisinier sur place, elles ont alors recours à des sociétés de restauration extérieures.

Requis : Aucun, idéalement un CAP cuisine ou CAP agent polyvalent de restauration ou BAP PRO cuisine avec expérience antérieure de la restauration collective pour enfants.