Les animateurs

les-animateurs

L’animateur participe au sein d’une équipe à la mise en place du projet pédagogique conduit par le directeur, en cohérence avec le projet éducatif de l’organisme. Il est en contact direct avec les enfants et doit veiller à leur sécurité physique, morale et affective sur l’ensemble du séjour. Pour cela il doit respecter et donc connaître le cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs.

Il doit construire une relation de qualité avec les mineurs qui lui sont confiés, qu’elle soit individuelle ou collective. Il participe à l’accueil, à la communication et au développement des relations entre les différents acteurs : parents, intervenants, personnels de service… Il doit donc manifester une réelle capacité à travailler en équipe.

Il encadre et anime la vie quotidienne, fais respecter les règles de vie et doit être capable de proposer et d’encadrer des activités adaptées à l’âge et aux besoins des mineurs : jeux, animations, activités manuelles.

Requis : Les animateurs qui assistent le directeur du séjour doivent être âgés de 18 ans au moins, 17 ans s’ils sont titulaires du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) ou en cours de formation ou équivalent. Les animateurs chargés de la surveillance des baignades doivent être titulaires du brevet de surveillant de baignade (BSB).

animateur-ideal

Pour en savoir plus sur les taux d’encadrement, la composition et les qualifications requises au sein d’une équipe d’animation, cliquez ici.

 L’Assistant(e) Sanitaire (AS)

l-assistant-sanitaire

L’assistant(e) sanitaire exerce une fonction capitale dans l’accueil collectif de mineurs. Tout d’abord, il/elle assure le suivi sanitaire des enfants. Il connaît donc leurs particularités médicales (traitements médicaux, allergies, régimes alimentaires spécifiques…) et en informe l’équipe d’animation. Il prodigue les soinsadministre les traitements médicaux et agit face aux urgences.

L’assistant sanitaire est également responsable du matériel sanitaire et de l’infirmerie (prendre connaissance du contenu de la pharmacie) qui lui sont confiés. Il constitue, renouvelle et contrôle régulièrement le contenu des trousses de secours, s’assure que le registre d’infirmerie est à jour. Il a toujours à sa disposition un exemplaire des fiches sanitaires de liaison des participants. Cette fiche permet de recueillir les renseignements médicaux qui pourront être utiles pendant le séjour de l’enfant.

Ses fonctions l’amènent à travailler avec un grand nombre d’acteurs tels que les médecins, les professionnels de santé, les parents et l’ensemble de l’équipe d’animation.

L’Assistant(e) Sanitaire doit tenir à jour deux documents :

Le Registre d’infirmerie

Le registre d’infirmerie récapitule jour par jour tout événement d’ordre médical, en indiquant pour chacun : l’enfant concerné, le type de blessure ou de maladie, le traitement prescrit, les soins dispensés sur prescription médicale,… sans omettre les dates et heures d’intervention ainsi que les mesures éventuellement prises : surveillance, prise en charge médicale, retour dans la famille, etc.

Le Tableau de suivi des traitements

Le tableau de suivi des traitements indique, pour chaque enfant sous traitement, les médicaments à prescrire, la posologie et les horaires de prise, tels qu’ils sont indiqués sur l’ordonnance remise par les parents ou le médecin du séjour. Tenu quotidiennement, ce tableau de suivi permet de s’assurer que chaque enfant ou ado bénéficie du traitement qui lui a été prescrit, et limite les risques d’oubli ou de sur-dosage involontaire.

À la fin du séjour, les parents dont l’enfant a reçu un traitement médical pendant le séjour se voient remettre la photocopie de l’ordonnance et de la feuille de soins ainsi que les médicaments si le traitement n’est pas terminé. Les originaux de ces deux documents sont conservés par l’organisateur dans l’attente du remboursement – par les parents – des frais avancés.

Requis : Titulaire du diplôme des Premiers Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) ou équivalent (se référer aux textes en vigueur). La présence d’un A.S est obligatoire en séjour de vacances. Si il n’est pas titulaire du BAFA ou d’un titre équivalent, il comptera parmi les 20% de non diplômés de l’équipe d’encadrement.

À noter : Dans certains cas, c’est le directeur lui-même qui assurera la fonction.