Tout savoir sur le projet pédagogique

Projet pédagogique

À partir du cadre fixé par le projet éducatif, le directeur de l’accueil de mineurs élabore le projet pédagogique. Ce document est spécifique aux caractéristiques de chaque accueil et résulte d’une préparation collective. Il traduit l’engagement d’une équipe pédagogique dans un temps et un cadre donné.

Une nécessaire cohérence existe donc entre projet éducatif (les intentions, les buts et les valeurs) et projet pédagogique (les options pédagogiques et les choix méthodologiques).

Ce document est conçu comme un contrat de confiance entre l’équipe pédagogique, les intervenants, les parents et les mineurs sur les conditions de fonctionnement et sert de référence tout au long de l’action. Le projet permet de donner du sens aux activités proposées et aux actes de la vie quotidienne. Il aide à construire la démarche pédagogique.

Il est diffusé avant l’ouverture de accueil, sous différentes formes (document de communication, lettre aux parents et aux jeunes, etc.) aux parents ainsi qu’à la DRJSCS du lieu du séjour.

 

Comment rédiger un projet pédagogique ?

Il peut y avoir deux versions du documents : la première – plus détaillée – sert de support au travail de l’équipe et contient des informations d’ordre interne (listing participants, coordonnées des membres de l’équipe, coordonnées des prestataires, etc) ; la seconde – plus générale – est communiquée aux représentants légaux des mineurs et à d’éventuels partenaires.

Voici un plan type de projet pédagogique :

1) Descriptif du séjour

  • La nature de l’accueil (séjour de vacances ou accueil de loisirs, fixe ou itinérant, en dur ou sous tente, en gestion libre ou en gestion hôtelière, etc.)
  • Le nom et les coordonnées complètes de l’organisateur
  • Le numéro de déclaration DDJS du séjour
  • Le lieu du séjour (adresse, description de la structure et des espaces extérieurs, capacité d’accueil totale, capacité par chambre, la région d’accueil et ses possibilités)
  • L’effectif et l’âge des mineurs accueillis, la répartition filles / garçons, origines géographiques
  • L’accueil éventuel d’enfants porteurs d’un handicap
  • La durée du séjour et les dates exactes
  • Les modalités de transport sur place
  • Le nombre d’adultes et leur répartition (personnel pédagogique ou technique)
  • Les activités dominantes du séjour en précisant celles prises en charge par un prestataire extérieur
  • Le matériel pédagogique à disposition, le budget prévu
  • Le règlement intérieur de la structure et de l’organisateur le cas échéant

2) Rappel des principaux objectifs du projet éducatif de l’organisateur

3) Les intentions éducatives du directeur et de son équipe

C’est la reformulation et la redéfinition des objectifs éducatifs de l’organisateur. Reprendre chaque objectif éducatif et en faire ressortir plusieurs objectifs pédagogiques. Les objectifs pédagogiques doivent être concrets et exploitables.

Exemple : l’objectif éducatif « favoriser le fonctionnement démocratique » sera traduit en objectif pédagogique concret: « chaque enfant sera capable de s’exprimer en groupe, de donner son avis ».

4) Le projet de fonctionnement

  • La journée type du séjour (donner un aperçu du fonctionnement quotidien du séjour)
  • Organisation de la vie quotidienne (rythme, repas, temps calmes, hygiène, coucher, etc.) et répartition des rôles (ex: au réveil, un animateur est dans le couloir, un autre en salle d’activité, etc.)
  • Organisation de l’infirmerie
  • Gestion du culte, des régimes alimentaires
  • Gestion de l’argent de poche, des colis, du téléphone, du courrier, du linge, de la toilette, des affaires personnelles (bonbons, mp3…)
  • Activités (objectifs, moyens, mise en œuvre, évaluation)
  • Points négociables et non négociables (tabac, drogue, violence, mixité, ect.)
  • Quelles sanctions pour quels motifs ?

5) L’équipe d’adultes (équipe d’encadrement + équipe technique)

  • Composition de l’équipe, qualifications, compétences particulières
  • Rôle et responsabilités de chacun (directeur, animateurs, AS, etc.)
  • Quel accompagnement pour l’équipe et les stagiaires
  • Les temps de réunion d’équipe (avec qui, à quelle fréquence, quel contenu)
  • Les règles non négociables

6) Organisation de la première journée

  • Préciser notamment l’organisation du convoyage
  • Répartition dans les chambres (animateur de référence par groupe d’âge ou par chambre, etc.)

7) Projets d’animation et d’activités

Détailler le projet d’animation et citer un ou plusieurs exemples d’activités

8) Communication envers les familles

  • Avant le séjour (lettre aux parents, réunion d’information en présence des familles, etc.)
  • Pendant le séjour (information des familles via une messagerie téléphonique, un blog, une correspondance, etc.)
  • Après le séjour (projection d’un diaporama, remise d’un CD de photos, création d’un groupe fermé sur les réseaux sociaux, etc.)

9) L’évaluation

  • L’évaluation des personnels, des stagiaires (entretiens de mi-séjour, de fin de séjour)
  • Quels moyens pour évaluer le projet ? (bilan personnel, bilan d’équipe, réunion bilan)
  • Quels moyens pour évaluer la satisfaction des participants, des familles, de l’organisme ? (enquêtes de satisfaction, etc.)

Conclusion

Annexes (budget détaillé, copie des contrats de prestataires, contrat d’hébergement et de transport, ect.)

À noter : lors d’une inspection ou visite des agents de la DDCSPP, le directeur doit être en mesure de présenter les projets éducatif et pédagogique, d’indiquer les objectifs à atteindre et la manière d’y parvenir.