Rangement des chambres

Rangement des chambres en ACM

Certains enfants n’ont pas l’habitude de ranger chez eux, il est donc important que l’animateur référent leur explique comment faire. Il faut qu’il soit présent et les accompagne dans cette étape au quotidien.

  • Commencez par expliquer aux enfants en quoi il est utile de ranger sa chambre (pour éviter de perdre du temps à chercher ses affaires, pour aider le personnel de service à laver le sol, pour rendre la pièce plus agréable à vivre et propre, etc.)
  • Aidez l’enfant à s’approprier au mieux son espace en lui proposant éventuellement de réaménager les meubles de la chambre, de créer une affiche sur la porte, etc.
  • Pour les plus jeunes, introduisez des méthodes ludiques rendant amusante cette étape de la vie quotidienne. N’hésitez pas à incarner un ou plusieurs personnages lors de « l’inspection ».

Exemples de méthodes :

(cliquez sur les illustrations pour les télécharger)

Rangement des chambres - Météo

Variante : Plutôt qu’un concours, c’est l’enfant lui-même qui évalue l’état de sa chambre chaque matin.

Rangement des chambres - Les balais d'or

À noter : ces recommandations sur le rangement des chambres s’appliquent aussi pour les animateurs, exemplarité oblige.

Rangement collectif

Rangement collectif en ACM

Le rangement fait partie intégrante de l’activité: celle-ci n’est réellement terminée qu’une fois l’espace (la salle d’activité, le terrain) et le matériel utilisés (décors, accessoires, déguisement, éclairage, etc.) rangés.

  • Dès le début du séjour, sensibilisez les enfants à l’importance du rangement en fin d’activité (jeux de société, ballons, cartes, chaises à empiler, etc.).
  • N’hésitez pas à solliciter leur aide, à condition que cela ne vienne ni gêner, ni parasiter la fin de l’activité (lorsque vous instaurez un imaginaire notamment).
  • Pour les plus âgés, notamment en séjour itinérant, introduisez un planning des tâches de la vie quotidienne afin d’organiser le rangement du matériel commun, la vaisselle, les courses, etc.

À noter : ces recommandations sur le rangement s’appliquent aussi pour les animateurs avec le matériel pédagogique du séjour, les salles d’activité et le cinquième repas après la réunion.

Avec cette sélection de livres, vous serez incollables sur l’accompagnement de l’enfant dans la vie quotidienne.

Gestion du linge

Gestion du linge en ACM

Inventaire d’arrivée / de départ

Le premier jour, vous devez contrôler – avec l’aide de l’enfant – le contenu de sa valise et ainsi vérifier que les quantités indiquées par ses parents sur la fiche trousseau, sont correctes (le fiche trousseau se trouve le plus souvent dans la valise). En règle générale, les vêtements portés par l’enfant le jour du départ sont compris dans le décompte.

Pour que cette étape fastidieuse ne devienne pas un casse-tête, procédez par étapes et évitez que tous les enfants de la chambre ne soient présents en même temps. Mettez en place un système de roulement, dès lors qu’un enfant termine son inventaire, il rejoint le reste du groupe et avertit un autre enfant qu’il est attendu pour faire son inventaire.

  • Demandez à l’enfant d’étaler sur son lit le contenu de sa valise en regroupant les vêtements par types: les slips entre eux, les chaussettes entre elles, etc.
  • Recomptez avec lui et remplissez la colonne « vêtements à l’arrivée » de sa fiche trousseau. Marquer – avec son accord – ses vêtements non identifiés. Ranger la fiche trousseau jusqu’à la fin du séjour.

Pour les 6-11 ans, une méthode ludique consiste à leur proposer de prendre une photo de tout le linge étalé sur le lit, afin qu’ils puissent mieux le reconnaître ensuite.

  • Si vous constatez que l’enfant n’a pas emporté suffisamment de vêtements ou bien qu’ils ne sont pas adaptés à la thématique du séjour, prévenez immédiatement le directeur afin qu’il puisse trouver une solution.

Le dernier jour, même opération en sens inverse. Sur la base de l’inventaire effectué à l’arrivée, contrôlez que l’enfant n’ait égaré aucun vêtement ou objet personnel pendant le séjour. Si tel est le cas, n’hésitez pas à glisser un petit mot destiné aux parents dans sa valise. Une valise propre et bien rangée donnera aux parents un aperçu du sérieux de l’organisation sur place.

Rangement et change du linge

Une fois l’inventaire effectué, l’enfant range le contenu de sa valise dans l’espace de rangement qui lui aura été attribué. L’animateur référent de la chambre veillera à guider et impliquer l’enfant tout au long du séjour dans la gestion de son linge et de ses affaires personnelles (rangement, entretien, sélection, change…) tout en restant très vigilant.

  • Concevez et apposez dans les couloirs des affiches récapitulatives des vêtements à emporter pour chaque type d’activité spécifique (ex : équitation ou piscine). Quoiqu’il en soit, la tenue devra être adaptée aux conditions climatiques.
  • Veillez au change régulier des affaires de l’enfant et notamment de ses sous-vêtements.

À noter : même pour les adolescents, il est nécessaire de rester attentifs à l’hygiène et à la gestion du linge.

Lavage du linge

Lavage du linge en ACM

Collecte du linge sale

À l’arrivée, les animateurs sont avisés de l’organisation de la structure et travaillent en étroite collaboration avec la lingère. Généralement, des panières de linge sale sont disposées dans les couloirs ou dans les chambres, afin que les enfants puissent y déposer leur linge sale chaque soir.

La lingère établit un planning de lavage qu’il est important de respecter scrupuleusement :

Planning de lavage en ACM

Le moment le plus propice pour collecter le linge est sans aucun doute à la sortie des douches. Les slips et linges de corps doivent être changés chaque jour, le linge de toilette et la serviette de table de façon régulière. Pour les vêtements nécessitant un entretien particulier, adressez-vous d’abord à la lingère.

  • Si les vêtements de l’enfant sont sales ou déchirés, invitez l’enfant à se changer.
  • Signalez à la lingère les boutons manquants, les fermetures cassées, le linge déchiré, etc.
  • Réagissez immédiatement et discrètement en cas d’incident d’énurésie (pipi au lit) ou de culotte souillée. Dédramatisez la situation… vous permettrez ainsi d’amoindrir le sentiment de honte et/ou de gêne que peut ressentir l’enfant dans cette situation.

À noter : afin que les enfants énurétiques puissent rester discrets s’ils le souhaitent, mettez à disposition une panière vide (pour les draps sales) ainsi que des draps propres.

  • Sollicitez si besoin la participation de l’enfant pour l’acheminement des panières de linge sale vers la lingerie et pour le retour du linge propre.

À noter : pour les séjours itinérants à l’étranger, prévoyez des temps dédié au lavage du linge. Bien introduits, ils peuvent être considérés comme une activité et non comme une corvée.

Distribution du linge propre

La distribution du linge propre doit être organisée et supervisée, vous éviterez ainsi la cohue, les mélanges, les accusations de vol en tous genres ainsi que les vêtements « à personne » qui restent plantés là plusieurs jours, etc.

Et puis, c’est aussi respecter le travail de la lingère que de distribuer correctement le linge dont elle s’est occupée, sans le jeter à travers la pièce ou le laisser « en pâture » aux jeunes en mal d’affaires propres. :-)