Savoir reconnaître la maltraitance

maltraitance-de-l-enfantLa maltraitance peut être physique, morale ou sexuelle. On parle de maltraitance dès lors qu’il y a non-respect de la personne, non-respect d’un enfant par ses parents ou par des adultes ayant autorité sur lui. Maltraiter un enfant, ce n’est pas forcément agir avec brutalité ou donner des coups.

C’est aussi :

  • Le négliger, l’ignorer ou le singulariser parce qu’il est différent
  • Le dévaloriser, l’humilier, en faire un « bouc émissaire »
  • Le persécuter par des moqueries et des brimades
  • Le forcer à faire des activités contre son gré
  • Lui imposer un rythme inadapté
  • Exercer une autorité exagérée en criant ou en menaçant de punitions abusives
  • Instaurer une ambiance de peur, voire de terreur
  • Instaurer un climat ambigu : langage et comportement déplacés, attouchement d’ordre sexuel ou attentat à la pudeur

L’obligation de signalement

obligation-de-signalementLa loi impose à chacun d’agir et signaler lorsqu’il a connaissance de la situation d’un enfant en danger ou en risque de l’être. Si vous négligez de signaler un mauvais traitement ou un abus sexuel envers un enfant, vous vous rendez complice d’un acte délictueux.

En cas de doute, parlez-en au directeur ou à l’organisateur du séjour. Si la situation est grave ou s’aggrave, prévenez l’inspecteur de la jeunesse et des sports du département dans lequel est organisé le séjour ou la gendarmerie locale.

En cas d’urgence: Le téléphone vert « Allo Enfance Maltraitée » est le 119. Ce service d’accueil téléphonique national et gratuit est chargé de recueillir 24h/24h les signalements concernant les enfants maltraités. Le 119 doit être affiché dans tous les lieux recevant des mineurs (télécharger l’affichage obligatoire du numéro 119 – à placer dans l’infirmerie des ACM)

Vous êtes témoin d’un mauvais traitement ou d’un abus sexuel envers un enfant :

  • De la part d’un adulte (responsable, animateur, accompagnant, personnel divers, etc.)
  • Des enfants entre eux (du même âge ou des plus grands sur des plus petits)
  • Vous avez repéré des signes de violences sur un enfant (trace de coups, griffures, morsures, brûlures, hématomes, attitude craintive, agressive, isolement, pudeur excessive etc.)

SIGNALEZ-LE !

Notre sélection d’incontournables :

Points de repères pour prévenir la maltraitance

Les questions et les difficultés qui se posent aux enfants et à leurs parents deviennent parfois un vrai cheval de bataille pour les professionnels. Comment soutenir ce petit dont les parents sont en conflit ? Comment réagir face aux jeux sexuels entre enfants ? Pas facile parfois de rester professionnel en situation de grande émotion voire de sidération. [En savoir plus]

L’évaluation de la maltraitance : Comment prendre en compte la perspective de l’enfant ?

Comment évaluer la maltraitance en protection de l’enfance ? Comment tenir compte de cette parole fragile, tantôt décriée tantôt sacralisée, qu’est celle de l’enfant dans le processus évaluatif ? C’est à ces questions complexes que s’intéresse cet ouvrage. Par un travail comparatif, au sein d’institutions de protection de l’enfance, cet ouvrage s’attache à mettre en lumière les tensions et les ambiguïtés qui parcourent l’évaluation des situations familiales. [En savoir plus]